Consultant en marketing numérique & e-commerce

Me contacter

SPAM – Du jambon en boîte à un fléau virtuel

On estime que pas moins de 100 milliards de courriels promotionnels non sollicités, indésirables, voire harcelants, sont envoyés chaque jour.

Véritable plaie, le « spam » – ou polluriel – irrite bien des internautes. Avec raison. Pourtant, l’origine du mot « spam » n’est pas dénuée d’humour ! 

Tout a commencé par du jambon en boîte…

Le SPAM® – provenant de la contraction des mots anglais spiced et ham –, c’est une marque de jambon en conserve créée par George A. Hormel en 1891. Pour lui donner le goût qui a fait le bonheur de nombreuses familles nord-américaines pendant des décennies, Hormel lui a ajouté certaines épices dont lui seul avait le secret.

Si les propriétés nutritives du produit susciteraient aujourd’hui une certaine réserve, le SPAM® a nourri des centaines de combattants pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Après la guerre, Hormel a largement publicisé son produit, mettant de l’avant son côté pratique. Sa popularité était telle qu’on trouvait partout, dans tous les foyers.

Puis il y eut cette parodie

C’est justement pour faire un clin d’œil à l’omniprésence du SPAM® dans l’assiette des Américains que les Monty Python ont créé une parodie qui diffusée par la BBC en 1970.

Le spot mettait en scène deux clients assis dans un café, s’apprêtant à commander leur petit déjeuner. Tout, dans le menu, était fait avec du SPAM®.

Autour d’eux, des Vikings chantant de plus en plus fort « SPAM, SPAM, SPAM… », évoquant un aliment ennuyant, de mauvaise qualité, répétitif, envahissant… un peu comme les messages non sollicités qui engorgent nos boîtes de courriel.

Cette parodie a-t-elle eu raison de la popularité du SPAM® ?

Non. Au contraire. Elle a contribué à en accentuer la popularité. Aujourd’hui, on estime que plus de 7 millions de boîtes de SPAM® sont consommées chaque année.

Si vous souhaitez, être accompagné dans vos démarches de marketing numérique, je vous invite à me contacter pour plus d’informations.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à le partager. Merci 😉

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Articles les plus populaires